Les Différentes Épreuves du Concours Infirmier

Nous avons préparé pour vous un dossier sur le concours infirmier, suivez ce lien pour y accéder.

concours infirmier 4

Afin de pouvoir accéder au concours infirmier (appelé aussi concours d’admission en IFSI), plusieurs voies sont possibles. Peuvent s’inscrire au concours celles et ceux qui :

  • Possèdent un baccalauréat ou une équivalence selon l’université
  • Possèdent un diplôme d’État d’Aide Médico-Psychologique avec 3 ans d’exercice à temps plein
  • Ont travaillé trois ans dans un secteur sanitaire et médico-social, ou cinq and dans un autre secteur professionnel. Ces deux derniers profils seront passés devant le jury de présélection, qui déterminera de l’admissibilité du candidat au concours sur dossier.

Les épreuves de sélection du concours classique sont multiples et comprennent :

  • Une épreuve écrite de trois questions sur un sujet du domaine sanitaire et social (2h).
  • Une épreuve écrite qui correspond à un test d’aptitude (2h).

Si vous obtenez la moyenne ou plus en additionnant les deux notes, vous pourrez accéder à l’ultime épreuve :

  • L’épreuve orale : présentation sur un thème traitant du sanitaire ou du social (10 mins), puis une conversation avec le jury (30 mins).

Le total des trois notes doit être supérieur ou égal à la moyenne pour être admissible à l’IFSI, et la décision se fera ensuite selon le nombre de places disponibles.

Si vous avez déjà obtenu le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (AP), ou celui d’aide-soignant (AS), et que vous avez travaillé en tant que AP ou AS pendant 3 ans à temps plein, vous passerez une épreuve spécifique de sélection pour accéder à la formation en IFSI. L’épreuve se fait à l’écrit et dure deux heures : on vous demandera d’analyser trois situations professionnelles. Cette fois encore, si vous obtenez une note supérieure ou égale à la moyenne, alors la décision se fera sur le nombre de places disponibles, sachant qu’au maximum 20% de l’ensemble des places disponibles sont attribuées aux AS ou AP.

à Voir aussi : Quelle Formation pour Réussir le Concours Infirmier ?

Enfin, il existe des « passerelles » pour différents membres du corps soignant tels que les médecins ou les étudiants en médecine, les sages-femmes, les masseur-kinésithérapeutes, ergothérapeutes, manipulateurs d’électroradiologie médicale, assistant hospitaliers des hospices civils de Lyon, ou enfin pédicure-podologues. Ces derniers n’ont pas nécessairement besoin de passer le concours d’entrée pour accéder à l’IFSI. Si vous êtes intéressée, vous pouvez vous renseigner sur les conditions spécifiques à votre métier.

La rentrée se fait soit en septembre (avec concours au printemps), soit en février (concours en automne), et les inscriptions se ferment un mois voire deux avant la première épreuve du concours.

Il est possible que les centres de formation se regroupent pour faire un concours commun, auquel cas vous indiquerez votre liste de préférence pour les centres de formations. Autrement, en l’absence de concours commun, on conseille de présenter deux voire trois concours pour maximiser ses chances. Vous pouvez passer un concours autant de fois que vous le souhaitez.

Pour se préparer au concours, vous avez plusieurs options.

  • Avec des livres ayant pour sujet la préparation au concours
  • Sur internet en suivant une préparation (MEDI Formation propose par exemple une préparation complète ayant 90% de réussite au concours)
  • En accédant aux annales et corrigés des années précédentes pour vous entraîner

Si vous venez d’un pays en dehors de l’Union Européenne et que vous possédez un diplôme infirmier, vous pouvez obtenir votre diplôme d’Etat en France en suivant soit une partie, soit la totalité de la formation selon votre cas. Pour accéder à la formation, il faudra passer une épreuve d’admissibilité et deux épreuves d’admission.

En tous cas, le DE reçu en France permet d’exercer non seulement dans tous les pays de l’Union Européenne, ainsi qu’au Québec.

à Voir aussi : Quel Salaire pour un Infirmier ?