Formation aide soignante : le guide intégral

Exerçant quotidiennement auprès des personnes hospitalisées, l’aide-soignante assiste les infirmiers dans les tâches courantes de soins non médicaux, telles que l’aide à la toilette ou au repas, l’hygiène des locaux ou encore la réfection des lits.

En plus de ces activités quotidiennes, elle exerce également un rôle très important de communication et de réconfort envers les patients et leurs familles.

Vous souhaitez  savoir comment devenir AS? Ce guide complet vous informera sur tout ce que vous devez savoir sur la formation et le concours pour intégrer une école d’aide soignante -et si vous le souhaitez, vous aidera aussi à trouver des formations de qualité pour préparer et réussir votre concours.

Comment devenir aide soignante : le concours

heureuse après le concours

Préparez vous à distance au concours d'aide soignante 

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir une brochure d'information

L’obtention du diplôme d’Etat d’aide-soignant (DEAS) est incontournable lorsque l’on souhaite exercer ce métier. Ce DEAS s’obtient après un an de formation  et la réussite du concours d’entrée aux instituts de formation (IFSA). Il est important de noter ici que les modalités du concours d’entrée peuvent varier en fonction des IFSA, mais les conditions d’admissibilité restent toujours les mêmes :

  • le candidat doit être âgé d’au moins 17 ans à la date d’entrée en IFSA
  • il n’existe aucune condition de diplôme
Une étudiante en plein exercice pratique

Une étudiante en plein exercice pratique

Afin de pouvoir entrer dans un institut de formation et suivre la formation d’aide-soignante, il est nécessaire de passer au préalable un concours d’entrée propre à chaque institut. Ce concours est considéré comme un concours de la fonction publique de catégorie C, et nous vous en parlons d’ailleurs en détail dans notre dossier consacré au concours d’aide soignante.

Il est possible de préparer ce concours grâce à différents recueils d’annales et d’exercices disponibles en librairie ou sur Internet.

Les épreuves sont divisées en deux parties : une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission.

L’épreuve d’admissibilité

Cette épreuve ne concerne que les candidats titulaires d’un diplôme inférieur au niveau baccalauréat ou sans aucun diplôme. En effet, les candidats titulaires d’un diplôme ou d’un titre supérieur au niveau baccalauréat, ou d’un diplôme sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V et obtenu grâce à une formation continue sont dispensés de cette épreuve.

examen écrit

Si vous le préparez comme il se doit, le concours d’admissibilité est abordable

 

L’épreuve écrite d’admissibilité comporte deux parties :

  • La première consiste à expliquer un texte de culture générale et à commenter les idées essentielles du thème abordé.
  • La seconde consiste à répondre à cinq questions portant sur la biologie humaine, des opérations numériques ainsi que des conversions mathématiques.

Cette première épreuve, d’une durée de deux heures, est notée sur vingt points. Il est nécessaire d’obtenir au moins la note de 10/20 pour pouvoir passer l’épreuve d’admission.

L’épreuve d’admission

L’épreuve orale d’admission est obligatoire pour tous les candidats à la formation AS et comporte également deux parties :

  • Exposé oral sur un thème du domaine sanitaire et social.
  • Discussion des connaissances et de la motivation du candidat.

Cette seconde épreuve est, elle aussi, notée sur vingt points.

Enfin, pour entrer définitivement dans un IFAS, le candidat devra fournir un certificat médical certifiant qu’il n’est atteint d’aucun problème physique ou psychologique l’empêchant d’exercer la profession. Le candidat devra également se faire vacciner conformément à la règlementation en vigueur sur l’immunisation des professionnels de santé en France.

En pleine action

Au coeur du quotidien des patients

Les  formation et épreuves d’admissibilité ne sont donc pas à prendre à la légère. Tout comme le métier auquel vous souhaitez accéder, votre réussite dépendra de votre motivation.

École aide soignante : les Instituts de Formation (IFAS)

Il existe aujourd’hui en France 484 établissements (vous trouverez la liste en cliquant ici) dispensant la formation. Il peut ainsi être judicieux de s’inscrire dans plusieurs concours afin d’augmenter ses chances d’accéder à la formation.

Une école d’aide soignante est appelée un IFAS : Institut de Formation d’Aide Soignante. Un IFAS peut-être indépendant ou rattaché à une structure de type IFSI (Institut de Formation des Soins Infirmiers), Centre hospitalier ou encore CHU. Il peut donc être privé ou public. N’hésitez pas à visiter plusieurs centres afin de voir celui qui correspond le plus à vos attentes.

Dans chacun des instituts, les formateurs sont des professionnels de santé exerçant dans des structures diverses: infirmiers, kinésithérapeutes, cadres de santé, etc. Des intervenants spécialisés interviennent également de manière ponctuelle sur des thématiques précises qu’ils maitrisent tout particulièrement.

L’IFAS, cest aussi là où vous rencontrerez celle et ceux qui seront peut être de futures collègues, mais aussi (on vous le souhaite) de très bon(nes) ami(e)s. Essayez de vous intégrer au groupe et de participer aux activités communes : non seulement cela vous permettre de passer une année plus sympathique, mais cela vous apprendra également à vous fondre dans une collectif pour participer à une cause commune.

N’oubliez pas que le métier d’aide soignante est un métier de collaboration et d’interaction (avec les autres AS, les infirmières, les médecins, les patients,…), alors autant vous y préparer tout de suite !

La grande majorité des AS gardent un très bon souvenir de leur année en IFAS, alors n’oubliez pas de profiter de ces moments d’apprentissage et de partage au maximum.

Aide soignante formation et modules

heureuse après le concours

Préparez vous à distance au concours d'aide soignante 

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir une brochure d'information

Durée

La formation dure dix mois et ne peut être menée sur une période excédant deux ans. La rentrée s’effectue selon le centre de formation : en général début janvier ou début septembre. Le rythme de formation est de 35 heures par semaine, en institut, mais aussi lors des stages.

Entrainement pratique avec mannequin

Mise en pratique avec mannequin

La formation est composée de deux parties :

  • La formation théorique, organisée sur huit modules, pendant près de 600 heures.
  • Les stages, au nombre de six, sur une durée de 840 heures.

Module aide soignante

La partie théorique requiert une présence obligatoire à l’ensemble des modules qui s’organisent de la manière suivante :

Module aide soignanteIntitulé du module
Module 1Accompagnement des patients dans la vie quotidienne
Module 2État clinique des patients
Module 3Soins
Module 4Ergonomie
Module 5Aptitudes relationnelles et communicationnelles
Module 6Hygiène des locaux hospitaliers
Module 7Transmission des informations
Module 8Organisation

Des épreuves sont mises en place à l’issue de chaque module afin d’en valider l’acquisition et la maîtrise. Ces épreuves peuvent être orales, écrites ou pratiques, en fonction du module en question.

En classe

Apprentissage en classe durant le module portant sur l’État clinique des personnes

Les stages professionnels

Partie importante de la formation, les stages permettent aux futures aides-soignantes de se plonger en situation professionnelle réelle. Ils s’effectuent dans des établissements ou à domicile, dans les secteurs sanitaire, social ou médico-social :

  • Service de moyen ou long séjour : personnes handicapées ou âgées
  • Service de court séjour : chirurgie
  • Service de court séjour : médecine
  • Service de psychiatrie ou santé mentale
  • Structure optionnelle
  • Secteur extra-hospitalier
classe heureuse en stage hospitalier

Des stagiaires heureux !

Les stages sont, eux aussi, évalués grâce à un support d’évaluation correspondant aux modules de la formation théorique. A l’issue des six stages, l’élève reçoit un bilan de compétences, calculé en fonction des notes obtenues pour chaque unité de compétence.

Les élèves obtiennent ainsi leur diplôme s’ils valident les évaluations de modules de formation et les évaluations de stage.

Les cas particuliers

Certaines situations spécifiques donnent droit à une dispense de formation ou des aménagements concernant le concours ou la formation elle-même.

  • Dispenses

Tout d’abord, les candidats titulaires du diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture n’auront pas à suivre les unités 2, 4, 5, 6, 7 et 8.
Les candidats titulaires du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire aide à domicile n’auront, eux, pas à suivre les unités 1, 4, 5 et 7.

  • Agents des services hospitaliers qualifiés (ASHQ) ayant plus de trois ans d’expérience

Selon le décret du 3 août 2007 relatif à la formation conduisant au diplôme professionnel d’aide-soignant, les IFAS doivent prévoir 35 % des places disponibles pour les agents des services hospitaliers qualifiés avec 3 ans d’expérience ou plus.

Ainsi, des agents des services hospitaliers qualifiés, réunissant au moins trois ans de fonctions en cette qualité peuvent rejoindre la formation en transmettant leur candidature accompagnée d’une lettre de motivation et de l’avis de leur supérieur hiérarchique, ainsi qu’un dossier individuel.

  • Agents des services hospitaliers qualifiés (ASHQ) ayant plus de huit ans d’expérience

Dans les établissements publics, le Directeur accepte les candidatures des agents des services hospitaliers travaillant dans l’établissement et disposant de 8 ans d’expérience ou plus dans cette fonction. Ces candidatures doivent également inclure lettre de motivation, et requièrent l’avis du supérieur hiérarchique ainsi qu’un dossier personnel.

Les candidats recrutés en qualité d’aides-soignants stagiaires peuvent ensuite suivre la formation qu’ils devront valider par une note supérieure à la moyenne. Il s’agira ensuite à l’autorité investie du pouvoir de nomination dans l’établissement de décider de leur titularisation.

  • Aide Soignante  formation et VAE (Validation des Acquis de l’Expérience)

Règlementée par l’arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d’organisation de la validation des acquis de l’expérience pour l’obtention du diplôme professionnel d’aide-soignant, cette option permet d’accéder au diplôme d’AS en s’appuyant sur des acquis professionnels obtenus dans l’exercice d’une activité directement liée avec le contenu de ce diplôme.

Le candidat au diplôme par la VAE doit, demander une validation des acquis de l’expérience. Si cette validation est acceptée, il devra suivre un module de formation de 70 heures et se présenter à un entretien devant un jury. C’est à l’issu de cet entretien qu’il pourra obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant, ou la validation de modules de compétence.

 

Une classe de futurs diplomés

Une classe de futurs et futures diplômés

Coût et financement de la formation AS

La formation en IFAS est payante et son coût dépend de l’institut en charge de la formation. Sachez cependant qu’en général, les tarifs pratiqués démarrent autour de 1200€ pour la formation complète. Dans la plupart des cas, le coût de cette formation est entièrement à la charge de l’élève.

Dans certaines régions, le Conseil Régional prend totalement en charge le coût de la formation, c’est le cas notamment de la Bourgogne. Par ailleurs, pour les demandeurs d’emploi inscrit au Pôle Emploi depuis plus de trois mois, la formation est également prise en charge intégralement. Enfin, le coût de la formation peut éventuellement être pris en charge par l’employeur, sur demande du candidat.

Il existe également des bourses et des aides disponibles pour les étudiants, mais il convient de se renseigner auprès de chaque IFAS pour en savoir plus. Les IFAS gérés par le Ministère de l’Education Nationale offrent notamment des bourses en fonction du revenu des parents de l’élève. Il existe par ailleurs des bourses du secteur sanitaire et social du Conseil Régional. Pour connaître les modalités de ces bourses, renseignez-vous auprès de votre Conseil Régional.

Autres pistes pour obtenir des aides financières :

Renseignez vous donc bien si vous avez des difficultés financières, car il est fort possible qu’il existe une solution pour réduire vos frais. Dans tous les cas, et autant le répéter encore une fois, le mieux est de se renseigner directement auprès des IFAS puisque ceux-ci disposent de toutes les informations nécessaires.

aide soignante et sa patiente

Un métier de coeur et de partage

Titularisation et affectation

Une fois la formation effectuée et validée, l’élève rejoint un service de l’hôpital où il devient stagiaire, et ce, pendant un an. À l’issue de ce stage, il est titularisé et un contrat lui sera proposé, généralement dans la structure où il a effectué son stage.

Après quelques années d’exercice de la profession, les aides-soignants ont la possibilité d’évoluer dans leur corps, vers les grades d’AS de classe supérieure ou de classe exceptionnelle. Dans les autres corps de la fonction publique hospitalière, ils peuvent également devenir infirmier en soins généraux, assistant de soins en gérontologie, auxiliaire de puériculture ou agent de stérilisation.

Conclusion

Christine, une aide soignante ayant plusieurs dizaines d’année d’expérience dans le métier (et qui a participé à la mise en place de ce site), nous racontait il y’a peu :

« Beaucoup de jeunes viennent me demander comment devenir AS. Ma réponse est toujours la même : pour être aide soignante, il te faudra un coeur grand comme ça, et un peu de jugeotte« .

Tout est résumé.

Réussir ne sera pas un problème si vous vous en donnez les moyens et que vous êtes motivé. C’est le même type d’attitude qui vous sera demandé lorsque vous exercerez votre métier. Il vous faudra également faire preuve de bon sens lors de situations compliquées, mais cela s’apprend aussi avec l’expérience.

heureuse après le concours

Préparez vous à distance au concours d'aide soignante 

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir une brochure d'information

Pour finir, une vidéo sympa qui résume bien le métier d’aide soignante :

Revenir à notre page d’accueil