L’aide-soignante en service de psychiatrie

Ce que vous allez apprendre aujourd'hui

  • Le rôle de l'aide-soignante en psychiatrie
  • Les qualités nécessaires pour être aide-soignante en psychiatrie
aide-soignant-psychatrie

L’implantation des aides-soignantes en service de psychiatrie est récente et remonte aux années 1980. Avant cela, on ne trouvait que des infirmières et des médecins dans de telles structures.

Mais le nombre d’infirmières étant en constante diminution, le métier d’aide-soignante en service de psychiatrie est devenu un métier reconnu et plébiscité.

La psychiatrie est un domaine où l’aide-soignante a maintenant un rôle important. Elle est d’ailleurs incluse sous forme de stage lors de la formation d’aide-soignante. Nous vous disons tout aujourd’hui sur le rôle de l’aide-soignante en psychiatrie.

Le rôle de l’aide-soignant en psychiatrie

Les aides-soignantes en service psychiatrique ne sont plus seulement cantonnées aux seules fonctions d’hygiène (même si celles-ci ont encore une part importante) :

- L’aide-soignante doit entretenir l’espace de vie du malade

- L’aide-soignante s’occupe des tâches hôtelières. Il peut arriver dans certaines structures que les patients participent à ces tâches

- L’aide-soignante effectue les soins de nursing (toilettes, repas). Ces moments sont riches en échanges et permettent un lien privilégié entre l’aide-soignant et le patient

- L’aide-soignante peut accompagner le patient le temps d’une consultation ou lors d’une sortie hors de la structure. Mais dans le seul cas où le patient n’est pas hospitalisé sous contrainte et lorsqu’il n’y a pas de risques d’agitation

- L’aide-soignant accueille le malade lors de son arrivée avec l’infirmière. Elle s’occupe de toute la partie hôtelière mais elle informe également le patient sur le fonctionnement du service et lui fait visiter les lieux. Ce premier contact est important et l’aide-soignante restera ainsi un repère pour le patient

- L’aide-soignante participe aux activités à visée socio-thérapeutique et aide le patient dans la réalisation de son activité

- L’aide-soignant apporte par sa présence une ambiance plus sereine et permet ainsi de limiter les crises d’angoisse des patients

Depuis quelques années, l’aide-soignante dans un tel service est devenue une professionnelle reconnue.

Elle est une écoute rassurante pour le patient qui lui parle plus librement de ses inquiétudes par exemple car dans ces moment-là, il ne se situe pas dans un registre de soin. Les patients sollicitent plus facilement une aide-soignante qu’une infirmière car elle est beaucoup plus proche d’eux.

Les qualités d’une aide-soignante en psychiatrie

L’aide-soignante dans un tel service doit avoir des capacités d’écoute exceptionnelles. Cette écoute se situe au niveau du discours du patient mais également au niveau des différents indices du contexte, du comportement du patient de ses attitudes corporelles et gestuelles.

L’attitude dans la relation soignant/soigné doit être adaptée à la personne et aux situations particulières : compréhension de l’autre, diplomatie, patiente, tact, disponibilité, fermeté, mettre des limites. L’aide-soignante doit savoir gérer son émotion, avoir une attitude neutre et connaître ses propres limites.

Elle doit également être capable d’observer, d’analyser une situation, de faire face à une demande ou une attitude et bien sûr de transmettre des informations aux infirmières et aux médecins.

Conclusion

La psychiatrie se situe dans un champ relationnel et l’approche est centrée sur la personne soignée et non sur la tâche que l’état du patient nécessite. Les situations sont à redéfinir, à élaborer à chaque instant, en fonction du patient, de son état de souffrance du moment.

L’aide-soignante doit s’adapter à des situations et des comportements variables et imprévisibles.

Commencez votre formation Aide Soignant dès maintenant !

Cours Minerve propose des formations reconnues par l'état pour devenir aide soignant, recevez gratuitement toute la documentation nécessaire à l'inscription en remplissant les champs ci-dessous :

Vous l’aurez compris, le rôle de l’aide-soignante en unité d’admission de psychiatrie générale nécessite des compétences particulières qui s’acquièrent avec l’expérience.
Muriel
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: