Quelles Poursuites d’Étude Possible Après le Concours Infirmier ?

concours infirmier 5

Le concours infirmier permet principalement l’accès en IFSI (Institut de formation en Soins Infirmiers), qui est une formation de trois années formées de six semestres longs de vingt semaines. La formation est divisée en deux parties :

  • Une partie théorique (2 100 heures en tout), composée de cours magistraux (750 heures), de travail personnel guidé (300 heures) et de travaux dirigés (1 050 heures)
  • Une partie pratique, en clinique sous forme de stages : 1 stage de 5 semaines, 2 stages de 10 semaines, et 1 stage de 15 semaines.

Il faudra compter en plus bien entendu le travail personnel de l’élève. Ce montant d’heures vous impressionne peut-être mais rassurez-vous, le volume hebdomadaire de cours et/ou de stages est en moyenne de 35h/semaine, du lundi au vendredi.

La présence aux cours magistraux n’est pas obligatoire, mais elle l’est pour les TD et les stages. Au plus on avance dans la formation, au plus elle devient pratique. En plus des cours en relation directe avec le métier d’infirmier, vous suivrez des cours en sciences humaines, sciences sociales, droit, anglais ou encore, en méthode de travail. Evidemment, vous aurez aussi un enseignement en soins infirmiers, avec des UE (Unités d’Enseignement, similaires à des modules) couvrant les domaines d’apprentissage suivants :

  • sciences et techniques infirmières : fondements et méthodes
  • sciences et techniques infirmières : interventions
  • intégration des savoirs et posture professionnelle infirmières
  • sciences biologiques et médicales

à Voir aussi : Comment Devenir Infirmière Anesthésiste ?

Au cours des trois années de formation, c’est 59 UE que vous aurez à valider en tout. Les modes d’évaluation sont les suivants :

  • Contrôle continu, examen final, ou un combiné des deux (selon les instituts de formation). Les UE sont considérées acquises lorsque l’étudiant obtient la moyenne. Il existe aussi un système de compensation entre certaines UE en fonction des coefficients, qui permettent de compenser justement un manque à gagner, possible tant qu’une note n’est pas inferieure à 9/20.
  • Pour les stages, l’élève devra réaliser un portfolio.
  • La formation est finalement validée par un mémoire réalisée en dernière année, aussi connu sous le nom de travaux de fin d’étude infirmier, ou TFE infirmier. Plus d’informations sur le TFE infirmier ici.

Les aides-soignants et auxiliaires de puériculture ont un concours d’entrée spécifique, et dans le cas d’une réussite, ils sont exempts de certains UE qui correspondent à la compétence « Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens », puisque c’est une compétence qu’ils ont en principe déjà acquise pendant leur formation initiale et au cours de leur expérience professionnelle.

Cette formation correspond à une licence. Une fois la licence terminée, vous pouvez choisir d’exercer votre métier, de poursuivre vos études par un master ou un doctorat, ou de suivre une autre formation pour vous spécialiser dans un domaine particulier, tel que la formation pour devenir infirmier anesthésiste, ou infirmier de bloc opératoire.

Si vous vous rendez compte au cours de votre formation que la profession d’infirmier ne vous correspond pas, vous pouvez toujours vous rediriger vers un métier du domaine médical et paramédical, tel que par exemple le métier d’aide-soignant, de kinésithérapeute, de podologue, ou encore celui d’ergothérapeute.

Retrouver aussi notre guide complet sur le concours infirmier en suivant ce lien.

à Voir aussi : Comment Devenir Infirmière Scolaire ?